Trifle britannique bien arrosé

Soumise par: Joanna Wilson, Toronto

« C’est une variante moderne d’un dessert classique que ma mère – originaire d’Écosse et déménagée au Canada en 1967 – préparait chaque année. Ma sœur a monté le niveau d’un cran avec cette version améliorée par la reine des hôtesses, Nigella Lawson. C’est un pouding qui a du mordant. »

Ingrédients

Crème pâtissière

  • 1 L de crème épaisse
  • 8 jaunes d’œufs (vous pourriez faire un pavlova ou conserver les blancs dans un sac hermétique jusqu’à 6 mois au congélateur)
  • 2 gros œufs
  • 1/4 tasse de sucre en poudre
  • 1 c. à thé d’extrait de vanille

Base

  • 2 paquets de 8 doigts de dame (ou 2 gâteaux quatre-quarts de 340 g)
  • 1 pot (340 g) de confiture de fraises ou de mûres
  • 500 ml de crème de xérès
  • 2 sacs de 380 g de fruits d’été surgelés, décongelés (ou fruits frais)
  • Le zeste d'une orange
  • 2 c. à soupe de sucre en poudre (pas nécessaire si vous utilisez des fruits frais)

Garniture

  • 500 ml de crème épaisse
  • 50 g de pistaches en écale
  • 1 c. à soupe de pétales de rose ou de violette cristallisées; essayez www.janeasher.com ou www.confiserieflorian.com

Préparation

Chauffer la crème dans une grande casserole à fond épais. Entre-temps, fouetter ensemble les jaunes d’œufs, les œufs entiers et le sucre en poudre dans un bol. Une fois la crème au point d’ébullition (mais ne pas laisser bouillir!), retirer du feu et verser sur les œufs et le sucre en fouettant.

Laver la casserole (c’est ennuyeux, mais il faut le faire), puis y verser la crème pâtissière et mettre sur le feu. Cuire à feu moyen (on vous dira de le faire à feu doux, mais c’est tellement pénible), en remuant constamment jusqu’à ce qu’elle ait épaissi. Elle ne doit jamais bouillir!

Après 10 à 15 minutes, la crème devrait être assez épaisse. Verser immédiatement dans un bol froid et propre, ajouter l’extrait de vanille et fouetter légèrement pour abaisser la température. Recouvrir le dessus de la crème pâtissière ainsi que le bol de pellicule plastique. Laisser refroidir et commencer l’assemblage du trifle.

Séparer en deux les 16 doigts de dame et façonner en sandwichs avec la confiture. Les entasser au fond d’un bol de service. (Un bol à trifle devrait, à mon avis, être en verre, de sorte qu’on puisse voir les couches de l’extérieur. Ses dimensions peuvent varier et, puisque le charme d’un trifle repose sur ses couches, les dimensions du bol détermineront la structure du trifle et la quantité de doigts de dame, etc., nécessaire.) Verser la cr`me de xérès sur les sandwichs et laisser imbiber.

Ensuite, mettre dans le bol les fruits d’été décongelés avec un peu de leur jus (c’est peut-être contraire à l’esprit des Fêtes que d’utiliser des fruits « d’été », mais j’adore le contraste de leur acidité avec le sucré de la crème pâtissière qui les recouvrira). Râper ensuite le zeste d’orange au-dessus des fruits et saupoudrer de sucre en poudre; si vos fruits n’étaient pas congelés (les fruits congelés sont habituellement très acidulés), ne pas sucrer. (Il est aussi possible de remplacer les fruits par une couche de rhubarbe forcée rose cuite. Utiliser 1 kg de rhubarbe, soit environ 800 g une fois parée et découpée en morceaux de 4 cm à 5 cm. Mettre les tranches dans un plat de cuisson, saupoudrer de 300 g de sucre en poudre, recouvrir complètement de papier d’aluminium et enfourner à 375 °F, sans ajouter de liquide, pendant 45 minutes. Une fois la rhubarbe refroidie, s’en servir à la place de la couche de fruits et faire bouillir le jus de cuisson pour en faire un sirop pour la crème glacée, ou encore le verser – une fois réduit et refroidi – sur la crème, les pistaches et les roses, plus tard.)

Une fois la crème pâtissière refroidie, retirer la pellicule plastique. Verser par-dessus la couche de fruits en raclant bien le bol. Elle devrait être épaisse, mais loin d’être solide. Recouvrir le bol (pas la crème pâtissière, cette fois) d’une nouvelle pellicule plastique et réfrigérer au moins une demi-journée ou jusqu’à 2 jours – c’est le temps de repos qui fera toute la différence.

Quand vous serez prêt à le servir, retirer le trifle du réfrigérateur et laisser reposer environ 1 heure. Battre la crème jusqu’à l’obtention d’une crème fouettée molle. Elle ne doit pas se mélanger à la crème pâtissière, mais on ne veut pas non plus qu’elle forme des pics fermes.

Retirer la pellicule plastique du bol de service et étendre la crème fouettée sur la crème pâtissière avec une spatule en caoutchouc.

Écaler et hacher finement les pistaches et en saupoudrer le dessus du trifle. Garnir de quelques magnifiques pétales de roses cristallisés (ou de pétales de violettes, si vous préférez).

Source

https://suite.io/karin-engelbrecht/2sjy2g8 ou son livre NIGELLA CHRISTMAS




Partager cette recette